L’administration des chimiothérapies sécurisée par informatique à Montpellier

L’Institut du cancer de Montpellier (ICM) a annoncé dans un communiqué diffusé en juillet la mise en place d’un système informatisé d’aide à l’administration des chimiothérapies, développé en partenariat avec B. Braun, permettant de sécuriser l’intégralité du circuit du médicament.

Alors que plusieurs logiciels et systèmes robotisés existent pour l’aide à la prescription et à la préparation du médicament, “l’étape de l’administration restait jusqu’à présent principalement manuelle”, a souligné l’ICM dans son communiqué.

Selon un rapport de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) publié en 2010, 40% des erreurs médicamenteuses sont liées à l’administration d’un produit erroné au patient, rappelle-t-on.

Pour remédier à ces erreurs, l’ICM a travaillé en collaboration avec B. Braun afin d’adapter le dispositif médical informatisé Onco Safety* de l’industriel aux spécificités des centres de lutte contre le cancer (CLCC) français. Le dispositif est déjà utilisé dans plusieurs centres hospitaliers en Espagne.

Présenté comme “un outil de sécurisation au service des équipes soignantes”, le système Onco Safety* repose sur la lecture informatique de codes-barres permettant de valider l’identité du patient, respecter l’ordre d’administration du médicament et programmer de façon automatisée les débits de perfusion.

 

Pour en savoir plus: L’administration des chimiothérapies sécurisée par informatique à Montpellier

Source: TICPharma.com, 10/09/18

Je voudrais recevoir des invitations à des événements sur les thèmes suivants :