La HAS définit le périmètre des dispositifs médicaux connectés

La Haute autorité de santé (HAS) a publié le 23 avril une feuille de route qui précise ses méthodes d’évaluation des dispositifs médicaux connectés (DMC) et définit leur périmètre en vue d’une prise en charge par l’assurance maladie.

La commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts), en charge au sein de la HAS de l’évaluation des dispositifs médicaux (DM) en vue de leur remboursement par l’assurance maladie, a travaillé sur une première feuille de route définissant le périmètre des DMC.

Sont définis comme des DMC, les dispositifs “utilisés à des fins de télésurveillance médicale ou de téléconsultation” ou “générant une action du patient à des fins d’autotraitement ou d’autosurveillance”.

Pour entrer dans ces deux catégories, les DMC devront être “utilisés à des fins médicales”, “par le patient lui-même” et disposer d’une “fonction de télécommunication”, a précisé la HAS.

Pour en savoir plus: La HAS définit le périmètre des dispositifs médicaux connectés

Source: TICpharma.com, 25/04/2018

Je voudrais recevoir des invitations à des événements sur les thèmes suivants :