Eurasanté vous accompagne à la conquête du marché Indonésien

Retour sur l’atelier “Business opportunities in Indonesia” du 14 mars

4ème pays le plus peuplé au monde, l’Indonésie prévoit la construction de 150 hôpitaux d’ici 2025 pour satisfaire ses besoins en matière de soins de santé.



Pour aborder ce premier atelier Export de l’année, Mme Kumala CHANDRA, représentante en France du réseau européen EIBN pour la promotion des relations commerciale entre l’UE et l’Indonésie est revenue sur les principales caractéristiques du pays avant de préciser les contours et besoins du marché en matière de santé et ses modalités d’accès pour les entreprises régionales.

Sa connaissance et son expérience du marché en tant qu’importateur et distributeur de matériels médicaux en Indonésie ont été largement appréciés des entrepreneurs présents pour ses conseils en matière de négociation commerciale et réglementaire mais aussi pour ses astuces pour gérer certaines formalités douanières.

Cet archipel de plus de 17 500 îles compte une population de 260 M habitants est depuis 1998 une démocratie stable et surtout prospère. Aujourd’hui 10ème économie mondiale, l’Indonésie est également la troisième économie la plus dynamique du G20. La croissance du pays est forte et surtout elle est tirée pour moitié au moins par la demande interne. En effet, la classe moyenne progresse rapidement et les besoins de consommation avec. Et cela devrait perdurer car le pays gagne chaque année 3,5 millions d’habitants. Les besoins en matière de soins de santé suivent cette tendance et porte la croissance d’un marché qui importe plus de 90% de ses besoins.

En 2014, une couverture santé universelle, baptisée Jaminan Kesehatan Nasional (JKN), a été mise en place afin de permettre l’accès aux soins de santé à tous les indonésiens d’ici 2019. Cela devrait soutenir la croissance forte de soins médicaux pour plusieurs années et doper l’activité des centres de santé communautaires, ou Puskesmas qui constituent la colonne vertébrale du système de soins primaires, des hôpitaux et des professionnels de santé.

Les 2 600 hôpitaux privés et publics ne sont aujourd’hui pas suffisants pour absorber cette demande et le gouvernement prévoit donc d’en construire 150 d’ici 2025. Les infrastructures sanitaires indonésiennes sont tout de même celles qui ont connu la plus forte croissance de tous les pays asiatiques. Entre 2012 et 2015, le nombre d‘hôpitaux privés a ainsi progressé de 60% et les hôpitaux publics de 15%. Les besoins sont donc énormes et devraient continuer à croître fortement ces prochaines années.

Les principaux segments de marché qui bénéficieront de cette croissance sont notamment : les lits et mobiliers hospitaliers, dispositifs médicaux, TIC, SIH, autotest de diagnostic de maladies infectieuses, autotest et autosurveillance du diabète, compléments alimentaires, dispositifs pour la biologie médicale, immunologie, hématologie.

Pour vendre ses produits en Indonésie, il est nécessaire de passer par un importateur/ distributeur qui lui-même s’appuiera le cas échéant sur un ou des distributeurs locaux. Ces derniers doivent détenir une licence de distribution correspondant à la classe de risque des produits en question. Les démarches de distribution de vente des dispositifs médicaux seront faites par le distributeur qui en deviendra le détenteur pour une durée de 4 ans. D’où l’importance de bien sélectionner son distributeur.

6 juillet : Info Session : Chinese Market Access for Healthcare innovations

Bio incubateur Eurasanté, 8h – 10h, nombre de places limité, inscription obligatoire

Notre prochain atelier sera consacré à la Chine et au market access des produits de santé

Je voudrais recevoir des invitations à des événements sur les thèmes suivants :