Déconfinement : le CHU de Lille ouvre son centre de prélèvements

Déconfinement : le CHU de Lille ouvre son centre de prélèvements, à destination de la population générale, sur prescription médicale

Déconfinement : le CHU de Lille ouvre son centre de prélèvements, à destination de la population générale, sur prescription médicale

Publié le 02 juin 2020

Dans le cadre de la stratégie nationale de déconfinement, le CHU de Lille complète son dispositif de dépistage en se dotant d’un nouveau centre de prélèvements ouvert à la population.
Situé sur le campus hospitalo-universitaire, dans un bâtiment dédié, entre l’Hôpital Calmette et l’Hôpital Salengro, le centre de prélèvements est ouvert 7 jours sur 7, de 9h à 17h du lundi au samedi et de 9h à 13h le dimanche, à toutes les personnes disposant d’une prescription médicale. Il fait partie d’un dispositif plus global, mis en oeuvre par le CHU de Lille depuis le début de la crise sanitaire. Ce dispositif, piloté par les experts cliniciens et biologistes du CHU, intègre notamment un Centre ambulatoire des maladies infectieuses (CAMI), des équipes mobiles de prélèvements et un centre d’analyse.

Un centre de prélèvements ouvert à la population, sur prescription médicale

En se dotant d’un centre de prélèvements accessible à tous, le CHU de Lille participe à la stratégie actuelle, qui a pour objectif de briser les chaînes de transmission du virus, en identifiant et en testant les personnes potentiellement contagieuses, symptomatiques, les personnes contacts ou encore les personnes à risque. Ce nouveau centre permettra la réalisation des tests PCR dans les délais les plus courts possibles par rapport à leurs prescriptions. Celui-ci sera ouvert 7 jours sur 7, de 9h à 17h du lundi au samedi et de 9h à 13h le dimanche. Les rendez-vous sont accessibles dès maintenant par internet, via l’application Doctolib.

 

Un dispositif global et évolutif, permettant des parcours de dépistage adaptés

Le centre de prélèvements complète un dispositif mis en place dès le début de la crise sanitaire. Ainsi, pour répondre aux étapes successives de la stratégie nationale de dépistage, le CHU de Lille a su anticiper et s’adapter.
Dès la mi-mars, le CHU a ouvert un Centre ambulatoire des maladies infectieuses (CAMI), qui visait à diagnostiquer l’infection au Covid-19 pour les personnes symptomatiques à risque et pour les personnels hospitaliers. En avril, le CHU de Lille a créé des équipes mobiles de prélèvements, permettant d’engager le dépistage massif des résidents d’EHPAD de la métropole lilloise.
Aujourd’hui, l’ouverture du centre de prélèvements cible la population générale, avec pour objectif de tester très largement, en particulier les personnes symptomatiques et les personnes contacts, afin de briser les chaines de contamination.
Le CHU de Lille peut compter sur les infirmières et infirmiers libéraux de la métropole, qui viennent en appui de ses équipes au sein du centre de prélèvements, mais aussi en complément des interventions des équipes mobiles ou directement à domicile.

 

Des capacités importantes d’analyse des tests PCR

Depuis le début de l’épidémie, le laboratoire de virologie du CHU de Lille a déjà réalisé plus de 28 000 tests de diagnostic moléculaire du Covid-19. Au sein du Centre de Biologie Pathologie (CBP) le laboratoire répond sans interruption aux demandes émanant du CHU de Lille, des établissements publics de santé et des laboratoires de biologie privés. En relation avec l’ARS Hauts-de-France et le CHU d’Amiens, le CHU de Lille contribue activement à l’organisation d’un réseau de biologie médicale, public et privé, mobilisé dans la lutte contre le Covid-19.
Pour prendre rendez-vous : https://www.chu-lille.fr/coronavirus-covid-19

 

Contacts presse
Morgane Le Gall – morgane.legall@chru-lille.fr – 03 20 44 49 12
Audrey Stanek – audrey.stanek@chru-lille.fr – 03 20 44 49 23

Partagez sur :