Eurasanté s’engage aux côtés des industriels, des prescripteurs et des utilisateurs dans un nouveau dispositif visant à collecter, reconditionner et redistribuer le matériel médical usagé, en panne ou non-utilisé grâce aux dons de particuliers.

SOMMAIRE

OBJECTIFS

L’objectif est de donner une seconde vie au matériel collecté grâce à une remise en bon état d’usage et de sécurité, en lien avec des fabricants régionaux. 

Parmi le matériel visant à être reconditionné, le dispositif collecte des objets tels que les fauteuils roulants (manuels ou électriques) ou encore les aides auditives.

Il est aussi question de revaloriser par la voie du recyclage les objets non réemployables simples et possédant peu de composants tels que les béquilles ou les déambulateurs.

LES BÉNÉFICIAIRES

Après reconditionnement, ces objets seront redistribués pour répondre aux besoins de personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie en attente de matériel pour leur quotidien. 

Une initiative opportune puisque depuis 2020, la Sécurité Sociale permet le remboursement par l’Assurance Maladie de matériel médical reconditionné. 

Le dispositif s’inscrit donc dans une démarche de lutte contre le gaspillage, en faveur d’une économie circulaire, et visant à améliorer l’accessibilité de ce matériel coûteux pour les utilisateurs.

QUEL EST LE MATÉRIEL COLLECTÉ ?

Les médicaments ne sont pas collectés.

  • Aides à la mobilité : fauteuils roulants manuels ou électriques, accessoires de fauteuils, scooters électriques, poussettes, tricycles, vélos adaptés, rampes d’accès, béquilles, déambulateurs, cannes, main-courantes
  • Aides aux transferts : lève-personnes, lits médicalisés, fauteuils releveurs ou coquilles, verticalisateurs
  • Aides à la communication : aides auditives (appareils auditifs et amplificateurs auditifs), aides optiques (dont les lunettes pour ZAC), loupes, téléphones, détecteurs de chutes, géolocalisation des personnes, téléassistance, alarmes, bracelets d’activité
  • Aides à l’hygiène : sièges de bains, chaises de douche, chaises percées, barres d’appui, rehausseurs, baignoires à porte, élévateurs de bain
  • Aides à la préparation et à la prise des repas : tables de lits.

Certaines de ces aides ne sont d’ailleurs pas remboursées par la Sécurité Sociale que ce soit pour l’achat ou la location. La collecte et redistribution de ces outils permettra ainsi la régénération des flux sur le marché.

AGENDA ET LIEUX DE COLLECTES

AGENDA

Biotope, siège de la MEL – 2 Boulevard des Cités Unies, Lille

Du lundi au vendredi | 7h30 – 18h30

LIEUX DE COLLECTE FIXES

Des collectes fixes seront également mises en place pour permettre de déposer du matériel à tout moment :

Sainghin-en-Weppes

Service technique, 3 Rue Gustave Delory – Du lundi au vendredi de 8h00 à 17h00 et le samedi de 8h00 à 12h00 

Armentières

Cité Sociale, 57 rue Paul Bert 59280 Armentières – Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 

Eurasenior 

Hôtel Deusy, 87-89 rue Saint-Aubert 62000 Arras – Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30

Bio-incubateur Eurasanté

70 Rue du Docteur Yersin 59120 Loos – Du lundi au vendredi de 9h à 12h00 et de 14h00 à 17h00

ENLÈVEMENT À DOMICILE

Vous ne pouvez pas vous déplacer dans le cadre d’une collecte évènement ou dans un point de collecte fixe ? Pour le matériel volumineux, un enlèvement à domicile est possible.

Contactez nous : libelup@eurasante.com

QUE DEVIENNENT LES DONS ?

En fonction de son état, le matériel collecté pourra être :

  • Reconditionné aux normes en vigueur en lien avec les fabricants du Nord et redistribué à des particuliers et des établissements médico-sociaux
  • Donné à des associations 
  • Remis en état pour servir la formation de professionnels de santé
  • Recyclé pour ses matières premières ou des pièces détachées

QUI SONT LES PARTIES PRENANTES ?

Ce projet est soutenu par différents partenaires industriels ou spécialistes du serviceet institutionnels.

Il bénéficie également de l’expérience de start-ups engagées dans l’économie circulaire et créera de l’emploi inclusif et social avec la participation de la Fabrique de l’Emploi de Loos en lien avec le dispositif Territoires Zéro Chômeur.

Sans oublier l’implication des territoires qui se mobilisent pour les collectes : Ville de Lille, Loos, Sainghin-en-Weppes, Armentières, Dunkerque etc.

À PROPOS DE « LIBEL’UP » ?

Le visuel choisi pour ce projet est une libellule, symbole de la transformation et du renouveau. 

La libellule subit, en effet, une métamorphose passant de l’état de larve aquatique à son état adulte en s’agrippant à la végétation. 

Sa peau s’ouvre au niveau du dos et une fois ses ailes déployées, elle prend son envol ! « Up » démontre la qualité de la prise en charge des dons qui peuvent être reconditionnés.

Financé par :

Votre contact :

Lise STROEBEL

Chargée de projet Marché