Santé : l’Europe soutient l’utilisation de l’IA pour améliorer la prévention, la prédiction et les soins à distance

Découvrez un exemple concret de la collaboration européenne pour développer l’utilisation de nouvelles technologies dans le domaine de la santé.

L’Europe s’engage résolument dans l’intégration de l’intelligence artificielle pour transformer les soins de santé. L’accent est mis sur la prévention et la prédiction afin de renforcer la résilience des systèmes de santé post-pandémie. L’IA offre maintenant des capacités avancées d’analyse des données de santé qui permettent des avancées remarquables dans ces domaines. En favorisant l’innovation technologique, l’Europe aspire à améliorer l’accès aux soins, à optimiser les ressources et à offrir une meilleure qualité de vie à tous. Dans cet article, découvrez-en davantage sur les enjeux de l’utilisation de l’IA en santé

Un besoin d’innover en santé après la pandémie de COVID-19

La pandémie de COVID-19 a mis sous tension l’ensemble des systèmes de santé, partout en Europe. Après cette crise mondiale, il est maintenant essentiel d’améliorer la résilience des écosystèmes de santé. Cette restructuration du système de santé passe notamment par une plus grande emphase sur la prévention et la prédiction, notamment grâce aux nouvelles technologies. En effet, si la santé n’a longtemps été considérée que par son aspect curatif, le nouveau paradigme est plutôt de raisonner à long termes et de privilégier les actions préventives.

Le marché de la santé préventive est en croissance, encouragé par les initiatives gouvernementales et une prise de conscience publique accrue. Cet attrait se confirme notamment par l’émergence des objets connectées permettant de suivre ses paramètres biologiques (sommeil, rythme cardiaque…). Toutes ces données sont de véritables opportunités pour permettre une prise en charge plus préventive et prédictive.

La pandémie a également révélé des changements dans les comportements des consommateurs, qui sont de plus en plus tournés vers des habitudes de consommation saines.

De plus, avec le vieillissement de la population partout en Europe, il est important d’anticiper la dépendance des séniors en proposant des solutions concrètes.

En se concentrant sur les solutions centrées sur l’utilisateur, l’objectif serait de permettre à tous les utilisateurs de prendre soin de leur santé au quotidien et éviter ou mieux vivre la maladie.

Ce nouveau paradigme permet de réduire les dépenses du système de santé tout en désengorgeant les établissements de santé, le tout avec une population plus active et en meilleure santé.

L’IA, un précieux allié dans la digitalisation de la santé

Dans cette optique de santé préventive et prédictive, l’intelligence artificielle est une véritable opportunité pour développer des solutions efficaces. L’IA permet des analyses avancées pour la prévention et la prédiction des maladies, ce qui est crucial pour soutenir le vieillissement actif et la durabilité des systèmes de santé. Avec l’augmentation du volume des données de santé, l’IA devient une nécessité pour traiter l’ensemble de ces paramètres pour identifier des « patterns » et ainsi mieux prédire et prévenir certaines maladies. Le traitement de ces données permet ainsi de proposer des recommandations personnalisées avec une analyse continue des paramètres physiologiques.

Avec des technologies de plus en plus perfectionnées, on améliore l’analyse des données de santé, permettant même de proposer de véritables jumeaux numériques des patients

Trois projets liés à l’IA soutenus par DIGIT-PRE

DIGIT-PRE regroupe 10 partenaires de 7 pays (France, Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Hongrie et Roumanie) et a pour but de booster le développement de solutions innovantes en matière de prédiction, de prévention et de soins à distance à destination des consommateurs. Dans le cadre de l’APP, les partenaires DIGIT-PRE recherchaient des consortiums interrégionaux et intersectoriels de PMEs prêtes à fusionner leur savoir et leur expérience pour développer une nouvelle solution innovante. Parmi les projets lauréats, 3 binômes de PME proposent une solution en lien avec l’Intelligence artificielle.

« Accelerated preventive elderly care and increased quality of life » fait correspondre la qualité de vie perçue du point de vue des personnes âgées avec les données collectées dans leur environnement domestique réel afin d’améliorer leur qualité de vie ainsi que la qualité des services de soins à domicile. Ils recueillent des évaluations individuelles de la qualité de vie au moyen d’un questionnaire numérique rempli par les personnes âgées et d’un suivi à distance des activités quotidiennes, des fonctions vitales et des chutes grâce à une technologie de capteurs radar à domicile. Ce projet nous vient tout droit de la Scandinavie en regroupant une start-up du sud de la Suède (Hestia Agora) et une autre du sud-ouest de la Finlande (Inlisol).

« Confidence » propose une approche décentralisée, fédérée et sécurisée pour le dépistage de la fibrillation auriculaire, utilisant des appareils courants (smartphones), exploitant l’IA de manière sécurisée et rentable et permettant aux patients de s’autosurveiller, de recevoir des alertes et des recommandations de soins, de prévenir activement la détérioration de la maladie et de prédire les épisodes d’hospitalisation. « Confidence » est impulsé par la start-up Promptly basée au Nord du Portugal et CanaryBit au sud de la Suède.

Enfin, « TwinRehab » développe un programme innovant de préhabilitation à domicile en y intégrant la technologie de pointe des jumeaux numériques et la télé-réadaptation. Les utilisateurs sont engagés dans des exercices efficaces, reçoivent un retour d’information en temps réel et font l’expérience d’éléments gamifiés pour renforcer leur motivation. TwinRehab permet aux individus de se préparer de manière proactive à la chirurgie. EUC inovaçaao Portugal (Nord du Portugal) et Kinetics Analysis Group (Sud du Pays-bas) sont à l’origine de ce projet.

En conclusion, si les systèmes de santé ont trop longtemps été focalisé sur l’optique curative, il y a une vraie volonté des différentes parties prenantes de proposer une prise en charge plus préventive et prédictive, le tout avec l’appui des nouvelles technologies. À ce titre, l’Union Européenne est un vrai soutien dans cette révolution !

 

L’expert de la tribune 

Alexandre Breda 

Consultant d’affaires santé et sciences de la vie

Eurasanté

Je voudrais recevoir des invitations à des événements sur les thèmes suivants :