Entretien professionnel et évaluation annuelle : quelles sont vos obligations ?

2019 à peine commencée qu’il faut déjà faire le bilan de l’année 2018 qui vient de se terminer. Vous l’aurez compris, la saison des évaluations annuelles et entretiens professionnels est lancée ! 

Résultat de recherche d'images pour "entretien professionnel entreprise"

Souvent jugées comme chronophages et dépassées, ces évaluations sont pourtant d’excellents outils de management et de gestion des compétences dans l’entreprise. Comment doivent-elles être mises en place et quelles sont vos obligations ? Nous vous disons tout !

L’entretien professionnel 

L’entretien professionnel concerne tous les salariés de l’entreprise et doit être réalisé obligatoirement tous les deux ans. Egalement, il doit avoir lieu dans les locaux de l’entreprise, pendant les horaires de travail du salarié car il est assimilé à du temps de travail effectif.

Cet entretien permet d’accompagner le collaborateur dans ses perspectives d’évolution professionnelle (qualifications, promotion, changement de poste…) et d’identifier les formations pouvant y contribuer. A ce titre, l’employeur devra informer le salarié sur la validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAE).

Pour plus de détails concernant vos obligations : Service-public.fr 

L’évaluation annuelle 

Contrairement à l’entretien professionnel, elle n’est pas obligatoire. En effet, la loi n’impose pas à l’employeur d’évaluer ses collaborateurs mais une convention collective le peut et dans ce cas, l’employeur devra respecter les dispositions prévues.

Si un système d’évaluation annuelle est mis en place, tous les salariés devront être concernés. Sa forme n’est pas imposée, tout dépendra des besoins et du mode de fonctionnement de l’entreprise. Généralement, elle se présente sous forme d’entretien annuel ou de système de notation. Le site Gereso vous propose plus d’exemples qui ont fait leurs preuves, ici !

A noter qu’une évaluation annuelle peut donner suite à une augmentation de rémunération, une prime ou une promotion mais en aucun cas n’est motif de rétrogradation ou de licenciement.

Pour plus de détails : Service-public.fr 

 

Sources : Service-public.fr 

Crédit image : philippotavocat.fr

Je voudrais recevoir des invitations à des événements sur les thèmes suivants :