La e-santé : une priorité pour le gouvernement

La e-santé : une priorité pour le gouvernement

Publié le 13 avril 2018

Au même titre que la transformation des modes de financement ou que les déserts médicaux, les technologies numériques ont trouvé une place dans le nouveau système de santé proposé par le gouvernement en février dernier. "Les technologies numériques représentent une vraie opportunité d’améliorer la qualité des soins pour le patient et d’améliorer le quotidien des professionnels grâce aux changements d’organisation qu’elles permettent", déclarait Edouard Philippe lors de l'annonce du programme.

D'ici 2022, la santé du Français passera quasi-exclusivement par son smartphone ou son PC. En effet, chaque patient pourra accéder en ligne à l'ensemble de ses données médicales. Alors, est-ce pour autant la fin du carnet de santé et des larges enveloppes enfermant radios et autres IRM ? Peut-être, car là est la volonté de l'exécutif. Au-delà de l'aspect pratique, c'est par un manque de communication entre services hospitaliers mais également par la perte de données qui a poussé à prendre ce virage. De même pour la dématérialisation de l'intégralité des prescriptions qui est un autre volet du virage numérique.

Pour en savoir plus: Santé | La e-santé : une priorité pour le gouvernement | La Provence

Source: LaProvenc.com, avril 2018

Partagez sur :