Le CHU de Lille en lutte contre l'obésité | Eurasanté

Le CHU de Lille, premier site pilote en Europe d’une nouvelle technique chirurgicale dans la perte de poids

Le CHU de Lille, premier site pilote en Europe d’une nouvelle technique chirurgicale dans la perte de poids

Publié le 25 juin 2020

chu lille logo

Premier site pilote en Europe, le CHU de Lille propose à ses patients un dispositif innovant qui complète son offre de prise en charge en chirurgie de l'obésité. 15 patients ont déjà bénéficié de cette technique appelée B-CLAMP. Celle-ci confirme son aide à la perte de poids des patients souffrant d'obésité sévère (IMC supérieur à 40kg/m2).

Une technique mini-invasive et réversible qui offre aux patients un choix supplémentaire dans leur prise en charge

Suivant les attentes et le profil du patient, B-CLAMP est proposé dans le cadre du parcours de chirurgie bariatrique, conformément aux recommandations de la Haute Autorité de Santé.

« La sleeve gastrectomy, le by-pass gastrique et l'anneau gastrique ajustable sont les 3 techniques les plus utilisées en chirurgie de l'obésité. L'anneau gastrique, seule option réversible jusqu'à présent, peut être responsable d'une intolérance digestive. Avec le recul que nous avons aujourd’hui, nous pouvons dire que le dispositif B-CLAMP, qui une fois implanté mime une sleeve gastrectomy plutôt qu'un anneau, est mieux toléré. C'est ce que suggèrent les premiers résultats qui ont permis son marquage CE, publiés dans les revues internationales. Le CHU de Lille, par l'intermédiaire d'un financement dédié à l'innovation, a soutenu notre volonté de poursuivre l'évaluation de ce dispositif médical. » 

Professeur Robert CAIAZZO, Service de Chirurgie Générale et Endocrinienne du CHU de Lille

Le dispositif

B-CLAMP est une pince en titane recouverte de silicone. Elle a pour fonction de diviser l’estomac en deux sections verticales une fois fermée, attachée et suturée en place.
La pince est placée à la verticale autour de l’estomac, parallèlement à la petite courbure de l’estomac, permettant de le séparer en un segment médian restreint par lequel passe la nourriture consommée chez les patients sans avoir à couper, agrafer ou contourner (bypass) l’estomac ou les intestins. Le dispositif ne nécessite pas d’ajustement après sa pose.

 

Un suivi à vie après une chirurgie bariatrique

La Haute Autorité de Santé recommande un suivi à vie après une chirurgie bariatrique. Ce suivi doit être maintenu, afin de prévenir la survenue de complications à court, moyen mais aussi long terme, et afin de limiter la reprise de poids. Il est de la responsabilité des hôpitaux, publics ou privés, d’être en mesure d’assurer ce suivi. Le CHU de Lille propose une prise en charge renforcée avec une unité médico-chirurgicale dédiée. Des médecins nutritionnistes, des chirurgiens bariatriques, des infirmières spécialisées, des diététiciennes, des psychologues, des aides-soignants et une éducatrice spécialisée accompagnent les patients dans leur démarche avant et après l’intervention.

Partagez sur :