KORIAN va développer en France le concept de colocations pour personnes âgées 

KORIAN va développer en France le concept de colocations pour personnes âgées 

Publié le 01 juillet 2019

D’ici cinq ans, KORIAN prévoit la création de 150 logements partagés, en partenariat avec Ages & Vie, la Banque des Territoires et Crédit Agricole Assurances. 28 sont déjà en construction dans 17 départements. Premières ouvertures prévues en 2020.

 

Cette décision vient concrétiser le partenariat démarré l’année dernière entre le n° 1 européen des maisons de retraite et Ages & Vie, le spécialiste français de la colocation pour seniors. Ce concept, lancé il y a dix ans en Franche-Comté par Thierry Morel, Nicolas Perrette et Simon Vouillot, consiste en la création de résidences de petite taille, pouvant accueillir 6 à 8 personnes âgées, ainsi que des auxiliaires de vie et leur famille. Il s’agit d’une forme intermédiaire d’hébergement pour des seniors encore autonomes, qui ont besoin d’être accompagnés dans leur vie quotidienne (ménage, repas, aide au lever…), mais qui souhaitent demeurer dans un environnement amical ou familial. Les personnes concernées sont généralement en Gir 3 à 5. Chaque résidence est constituée d’un espace commun intégrant une cuisine, un salon, une salle à manger et un jardin. Les colocataires disposent de leur studio, avec une salle d’eau et une terrasse privative.
L'organisation de la colocation
- Les auxiliaires de vie ou aides à domicile habitent la plupart du temps sur place, avec leur famille.
- Un service d'astreinte est mis en place la nuit, les résidents disposant d'un bouton d'appel en cas d'urgence.
- Le ratio est en moyenne de 2 à 3  personnes âgées par auxiliaire de vie.
- La création de ce type d'hébergement nécessite l'existence d'une offre de soins suffisamment développée pour assurer correctement la prise en charge médicale des résidents (infirmières, pharmacies, médecins généralistes...).
- Le coût mensuel par résident est estimé à 1 500 euros. La direction de Korian estime que ce type de logement pourrait être considéré comme du logement social, ce qui permettrait sa diffusion plus rapide.

Pour en savoir plus : KORIAN VA DÉVELOPPER EN FRANCE LE CONCEPT DE COLOCATIONS POUR PERSONNES ÂGÉES 

Source : Lesechos.fr - 29 mai 2019

Partagez sur :