Recherche — Le projet Activage, pour une Silver Economie 2.0

Recherche — Le projet Activage, pour une Silver Economie 2.0

Publié le 06 septembre 2017

La structuration de la Silver économie se poursuit. Quelques mois après l'annonce du financement par l'Europe du projet Activage, entreprises, instituts de recherche et acteurs médico-sociaux peaufinent ce qui devrait constituer "le premier écosystème entièrement intégré" pour le déploiement de lieux de vie intelligents pour le bien vieillir.

Alors que le marché des objets connectés et autres technologies du numérique rivalise de solutions pour répondre aux besoins des personnes âgées fragiles ou dépendantes, la Commission européenne a acté, en janvier dernier, le financement d'un projet de recherche d'envergure sur sept pays d'Europe* : le projet Activage (pour activating innovative IOT smart living environments for ageing well). Financé à hauteur de 25 millions d'euros (M€) pour une durée de trois ans et demi, il sera coordonné en France par l'institut de recherche technologique (IRT) Nanoelec à raison de 2,9 M€. Objectif : mettre en lien les acteurs de la Silver économie afin de mieux identifier sur le terrain les innovations pertinentes à même de renforcer l'autonomie des personnes âgées dans leur environnement de vie. Et ainsi favoriser le maintien et le retour à domicile. D'ici la fin d'année, un Ehpad et un centre SSR d'Auvergne-Rhône-Alpes entameront les premières phases de test avant un déploiement de la démarche auprès des personnes âgées à domicile.

Miser sur l'interopérabilité

"L'intérêt et la nouveauté de ce projet réside dans l'interopérabilité", explique Isabelle Chartier, responsable du programme autonomie et handicap pour le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA Leti), et en charge du projet Activage pour la France. Il ne s'agit donc pas de développer une énième solution sur le marché, assure-t-elle, mais de trouver, parmi toutes les solutions déjà existantes, "le moyen de créer une solution intégrée, validée sur le terrain, par le besoin".

Pour ce faire, l'IRT Nanoelec met en avant la participation au projet de l'ensemble de la chaîne de valeur de la Silver économie. Conception, installation, usages... Sur les dix partenaires du programme France, comptent ainsi le CEA, STMicroelectronic et l'entreprise Technosens "pour la définition de la solution technique", la Fédération française de domotique "pour définir et valider la facilité d'installation chez les particuliers", le conseil départemental de l'Isère et le Technopôle Alpes santé à domicile et autonomie (Tasda)"pour l'analyse d'usagedéfinir et traduire les besoins des usagers", l'Inter mutuelles assistance (IMA) pour l'évolution des services d'aide à la personne, ou encore le centre d'expertise troyen Madopa, pour l'évaluation sociologique des usages. L'IRT assurera pour sa part le volet cybersécurité et la sécurisation des échanges de données.

Source : Recherche — Le projet Activage lancera ses premiers tests en Ehpad ... - HOSPIMEDIA

Partagez sur :