Adapter le sourcing au profil du candidat : la clé d’un bon recrutement

Adapter le sourcing au profil du candidat : la clé d’un bon recrutement

Publié le 07 mai 2018

Aujourd'hui, les recruteurs doivent choisir entre la multiplicité des outils existants sur le marché pour procéder au recrutement de leurs employés. Réseaux sociaux, cooptation, networking, jobboards, etc. sont autant de dispositifs qui permettent d'aider les organisations à combler leurs besoins, mais comment sélectionner celui qui sera le plus efficace ?  En effet, les entreprises doivent adapter leur stratégie en fonction du poste ou du secteur selon le profil à dénicher. 

 

Le choix du dispositif selon le type de profil

Bien qu'il soit pertinent d'avoir une approche spécifique selon le type de profil recherché, nombreuses sont celles qui conviennent à une majorité de profils. Par exemple, la marque employeur n'est certainement pas à négliger car elle demeure un fort vecteur de candidature. Il en est de même pour la cooptation qui fonctionne s'il est bien géré,  bien s'il est bien géré, communiqué et incentivé.  Les CVthèques et jobboards permettent aussi d'accéder à un large bassin de candidats et est donc très utile si l'on souhaite procéder au recrutement de profils diversifiés. 

Toutefois, certains types de populations requière de mettre en place une approche plus adaptée et personnalisée. Par exemple, au courant des dernières années, ce sont les profils IT qui sont particulièrement recherchés. Comme ces derniers sont très demandés, ils vont rarement répondre aux annonces publiées mais plutôt attendre d'être sollicités. Dans ce contexte, le recours à la chasse digitalisée semble être une approche efficace, de même que l'utilisation des Chats dédiés aux évolutions technologies pour entrer en contact avec ces candidats potentiels. En ce qui concerne les réseaux sociaux, il est préférable d'utiliser les réseaux professionnels comme Linkedin pour les fonctions de type cadre, alors que les réseaux grand public tel que Facebook conviennent pour les employés et techniciens spécialisés. 

Un sourcing qui diffère selon le secteur d'activité et l'ancienneté des collaborateurs

Il est erroné de penser que les outils digitaux fonctionnent mieux voire uniquement pour les jeunes générations. En effet, une personne sera active sur les réseaux sociaux si celle-ci est en recherche active d'un nouvel emploi, qu'elle soit plus junior ou senior. Toutefois, le recruteur peut toujours tenter de comprendre les habitudes et les pratiques de sa population cible pour prendre contact avec lui.  

En ce qui concerne le secteur d'activité, il est vrai que quelques approches correspondent plus à certaines que d'autres. Par exemple, la cooptation prend de plus en plus de place dans les sociétés informatiques, celles de services avec de jeunes collaborateurs ayant une vie sociale active, ou encore les secteurs de l'industrie et du BTP.  

Maximiser son efficacité par l'utilisation de plusieurs canaux 

Ce n'est pas parce que certaines approches sont plus adaptées que les recruteurs ne doivent pas en utiliser plusieurs simultanément.  Il est préférable d'avoir recours à différents canaux,  car en élargissant le bassin, cela d'augmenter les chances de trouver le bon candidat.  Effectivement, le faire d'avoir recours aux outils un à la fois, entraîne une perte de temps et donc la possibilité de passer à côté de la perle rare. 

 

 

CareerBuilders suggère quelques étapes à suivre pour obtenir des résultats probants lors du sourcing : 

-Impliquer tout le monde

-Se tourner vers les collaborateurs 

-Choisir les bons outils 

-Travailler l'expérience candidat 

 

 

Source : Recrutement : adapter le sourcing au profil du candidat, Laurent Blanchard, 12 mars 2018

Partagez sur :