MAT(T)ISSE : résultats et opportunités collaboratives

Lancé en 2018 pour une période de 4 ans, le projet MAT(T)ISSE entre dans sa dernière phase. C’est l’occasion pour les membres du consortium de présenter les résultats de cet ambitieux projet de recherche.

L’objectif de MAT(T)ISSE est de mettre au point une nouvelle prothèse biorésorbable pour permettre à l’organisme de restaurer des régions lésées. Durant le projet, une structure 3D Biorésorbable a pu être mise au point en bénéficiant d’approches permettant sa personnalisation. Le choix des matériaux, leur mise en œuvre et leur application a permis la mise au point d’une prothèse jouant un rôle de maintien et de support à la multiplication cellulaire du tissu à restaurer. A terme, la bioprothèse se résorbe et ne laisse place qu’aux cellules du patient, achevant ainsi la régénération de la partie lésée.

L’étude a été menée sur le modèle de la reconstruction mammaire, entre autre sur les aspects de biocompatibilité, de comportement mécanique et d’efficacité. L’approche est transposable à de nombreuses autres reconstructions de tissus mous.

Ce premier atelier de dissémination sera l’occasion de revenir sur les résultats obtenus par les partenaires du projet MAT(T)ISSE et de discuter des opportunités collaboratives. Les représentants du CHU de Lille (chef de file du projet), de Materia Nova, l’ENSAIT, le SIRRIS et l’Université de Mons reviendront ainsi sur leurs travaux et se tiendront prêt à discuter des perspectives que les retombées de MAT(T)ISSE entrevoient.

Inscrivez-vous pour participer à l’atelier le 15 juin prochain, de 10h à 12h en visio-conférence !

Pour plus d’informations, contactez pdelavalle@eurasante.com

MAT(T)ISSE : résultats et opportunités collaboratives