Hébergeur de Données de Santé (HDS), pourquoi tout le monde s’y met ?

Hébergeur de Données de Santé (HDS), pourquoi tout le monde s’y met ?

Publié le 07 février 2019

Depuis 2006 existait un agrément qui permettait d'héberger des données de santé des patients français. Le marché de l'hébergement des données de santé n'avait pour autant pas décollé. La certification semble tout changer.

C'est une totale effervescence. Pas une semaine sans qu'un hébergeur, un acteur du cloud public, n'annonce en fanfare son certificat « Hébergeur de Données de Santé ». Le gain pour ces acteurs ? La possibilité désormais de stocker et de gérer des données à caractère personnel relatives à la santé d'une personne physique.

De quoi de garantir en principe un strict respect de la vie privée et le secret médical pour les patients, et les hôpitaux qui souhaitent passer par un prestataire pour le stockage et le traitement des données.

« Cet agrément va permettre à tout l'écosystème médical, notamment les professionnels de la santé, les assureurs, les mutuelles et les start-ups biotech, de bénéficier d'une réelle alternative technique et économique, en reposant sur nos infrastructures avec un très haut niveau de sécurité » assure Arnaud de Bermingham, le CEO de Scaleway, un des derniers acteurs à se féliciter de l'obtention de la fameuse certification.

 

Pour en savoir plus: Hébergeur de Données de Santé (HDS), pourquoi tout le monde s'y met ? - ZDNet

Source: ZDNet, 07/02/2019

Partagez sur :