Les Hauts-de-France, une spécialité santé gagnante

Les Hauts-de-France, une spécialité santé gagnante

Publié le 10 avril 2019

La région s'est réinventée en se spécialisant notamment dans la santé. Elle a mis sur pied des écosystèmes couvrant l’ensemble du parcours d’accompagnement de la création d’entreprises innovantes. Une spécificité : elle aide également les candidats qui n'ont pas été primés au concours national i-Lab mais sont porteurs de projets à fort potentiel.

Les dossiers sont sur leur bureau depuis peu. Après avoir pris connaissance de la vingtaine de projets qu'ils auront, avec les autres membres du secrétariat technique régional, à examiner puis à sélectionner pour envoyer les meilleurs au niveau national, Stéphane Leleu, délégué régional à la recherche et à la technologie (DRRT), et Régis Lemoine, délégué innovation pour Bpifrance dans la région des Hauts-de-France, confirment une tendance qui se faisait déjà jour ces dernières années : une montée en puissance de la santé - même si les technologies de l'information, l'énergie ou l'agroalimentaire sont aussi représentées.

Par ailleurs, dans le domaine de la santé, Stéphane Leleu met également en lumière les avancées d'AlzProtect. Fondée en 2007, dans le sillage de son succès au concours i-Lab la même année, l'entreprise bio-pharmaceutique développe des candidats médicaments - de leur découverte jusqu'aux essais cliniques - pour le traitement de maladies neurodégénératives, dont la maladie d'Alzheimer et les tauopathies orphelines telle que la Paralysie Supranucléaire Progressive (PSP). Des recherches longues, coûteuses et jalonnées d'essais cliniques... Mais AlzProtect avance et pour financer la deuxième phase clinique de sa molécule, la société a réalisé au début de l'année dernière une nouvelle levée de fonds - d'un montant total de 14 millions d'euros, en accueillant Xerys Gestion, une société de capital-investissement, à un tour de table déjà constitué par des actionnaires historiques : l'université de Lille, Finovam et Nord France Amorçage.

Pour en savoir plus: Les Hauts-de-France, une spécialité santé gagnante

Source: La Tribune, 08/04/2019

Partagez sur :