Les effectifs de l’industrie du médicament passent sous la barre des 100 000 personnes

Les effectifs de l’industrie du médicament passent sous la barre des 100 000 personnes

Publié le 21 juillet 2014

Les entreprises du médicament (Leem), dans son dernier bilan économique du secteur publié le 16 juillet, déplore une récession durable et une perte d'attractivité industrielle. Une exception française, souligne le syndicat, malgré l'identification du secteur comme stratégique pour le pays au plus haut niveau de sphère de l'État.

Le Leem estime que les outils de régulation mis en place par les pouvoirs publics dans l'Hexagone pèsent lourdement sur le chiffre d'affaires des médicaments remboursables. Ainsi évolue-t-il à -2,3% après une année 2012 déjà en décroissance de -3,3% et deux années années de stagnation en 2010 et 2011. Dès lors, pour la 5e année consécutive, les effectifs de l'industrie du médicament sont en recul (-2,1% en 2013), désormais sous la barre des 100 000 personnes.

Et le Leem de prévenir que le risque d'une aggravation de la situation dans les années à venir persiste, aussi bien dans les entreprises du secteur que chez leurs sous-traitants. Ce constat s'établit pourtant alors que le médicament demeure un puissant générateur de devises pour la France : l'excédent commercial affiche en effet 8,8 milliards d'euros (+24%) en 2013.

Communiqué Leem (16/07/2014)

Partagez sur :