Brunissement du tissu adipeux : vers une nouvelle piste de traitement pour guérir le diabète lié à l’obésité

Brunissement du tissu adipeux : vers une nouvelle piste de traitement pour guérir le diabète lié à l’obésité

Publié le 02 janvier 2018

D'après une étude publiée en décembre dernier dans le journal "Molecular Metabolism",  l’équipe de recherche du Dr. Jean-Sébastien Annicotte et du Pr. Philippe Froguel, intégrée dans l‘European Genomic Institute for Diabetes - E.G.I.D. - Fédération de recherche FR 3508 - Université de Lille, CNRS, Inserm, CHU de Lille, Institut Pasteur de Lille - a fait émerger une nouvelle piste pour le traitement de l’obésité et du diabète associé grâce au brunissement du tissu adipeux.

En effet, E.G.I.D., l'institut international de recherche axé sur les diabètes de type 1 et 2, a montré que la perte du gène CDKN2A entraîne un brunissement du tissu adipeux abdominal et une meilleure adaptation au stress métabolique, avec une résistance à l’obésité induite par un régime riche en graisse.

Les cellules adipeuses brunes ont la capacité unique d’utiliser l’énergie graisseuse pour en faire de la chaleur, en produisant des protéines mitochondriales, permettant ainsi de brûler des calories excédentaires. L’activation spécifique de ces protéines au sein du tissu adipeux blanc en ferait un excellent traitement contre l’obésité et le diabète.

Ces effets, confirmés dans des cellules souches humaines, suggèrent une nouvelle piste pour le traitement de l'obésité et du diabète associé et ainsi aider à en limiter le développement.

Partagez sur :