Les Hauts-de-France planchent sur les aides à l’emploi

Les Hauts-de-France planchent sur les aides à l’emploi

Publié le 29 septembre 2017

La région multiplie les initiatives pour faire baisser son taux de chômage, le plus haut du pays.

Voilà des années que les Hauts-de-France rêvent de descendre de la première marche du podium du chômage. Avec 11,7 % de personnes sans emploi, la région nordiste bat un triste record : 386 110 demandeurs d’emploi de catégorie A. Malgré une baisse de 0,5 point en un an, le taux de chômage continue de hanter la région.

 

Depuis son élection, en décembre 2015, le nouveau président des Hauts-de-France a choisi de faire de l’emploi son combat. Pour cela, Xavier Bertrand (LR) a multiplié les dispositifs en direction des Nordistes et des entreprises. Dès janvier 2016, première mesure toute symbolique de la nouvelle alliance entre Nord, Pas-de-Calais, Somme, Aisne et Oise, le conseil régional lance le dispositif Proch’Emploi, sorte de Pôle emploi bis.

Un numéro vert a été mis en place. Au bout du fil, un agent du conseil régional fixe au chômeur un rendez-vous dans les quinze jours afin de lui proposer diverses solutions : soit une mise en relation avec des entreprises, soit un financement de formation, dans tous les cas du sur-mesure. « Nous n’allons pas nous substituer à Pôle Emploi, rassurait M. Bertrand lors du lancement de ­Proch’emploi, mais en travaillant ensemble, en nouant des partenariats, nous serons plus efficaces. » Depuis son lancement, Proch’Emploi a permis à 5 833 personnes de s’orienter soit vers un emploi (83 %), soit vers une formation (17 %).

-> Former les demandeurs d’emploi

-> Mise à disposition d’un véhicule

-> Aide aux jeunes parents

Source : Les Hauts-de-France planchent sur les aides à l’emploi